Copy of 1660832474328.jpg

Dust Evans Gallery: Artiste en vedette

Mettez la main à la pâte et explorez votre créativité à l'école de poterie de Gloucester cette année!

Gloucester Pottery School présentant le travail de six artistes professionnels divers par an à la Dust Evans Gallery. Les expositions sont visibles en ligne et en personne au Centre d'art Shenkman, la galerie se trouve au niveau inférieur à côté de la Galerie Trinity de la Ville d'Ottawa. Dans le passé, la galerie a eu des expositions d'un large éventail d'artistes et, à l'approche de notre 30e année, nous chercherons à offrir davantage d'opportunités d'exposition à la galerie Dust Evans aux artistes des communautés en quête d'équité.

Colette Beardall - Circulaire Biologique

20220728_102726-01.jpeg
BIO

Colette est une sculptrice primée de sculptures animales et figuratives en céramique qui vit avec ses nombreux animaux et son mari indulgent juste à l'extérieur d'Ottawa sur un domaine rural de 5 acres.

Elle a commencé par exposer son travail Raku, fonctionnel et sculptural en Alberta tout au long des années 90, et depuis son déménagement à Ottawa en 2001, elle a exposé dans des galeries dans le cadre d'expositions individuelles et d'expositions de groupe, notamment à la Cube Gallery, au Musée de la nature d'Ottawa, au Trinity Gallery au Shenkman Arts Centre, Loretta Glass Studios et plus récemment à la NAK Gallery à Ottawa.  Son travail a également été présenté à la Jared Branfman Memorial Gallery à Needham Massachusetts et à la Ontario Crafts Council Gallery à Toronto. 


Son travail fait partie de collections privées en Australie, au Japon, au Royaume-Uni et dans toute l'Amérique du Nord.


En 2013, elle a participé au programme de mentorat Fusion Clay and Glass où elle a décidé de se concentrer sur la sculpture animale et explore actuellement l'incorporation de variétés de techniques mixtes et d'objets trouvés dans son travail de sculpture en céramique.
 
Son travail a été présenté dans le livre "Mastering Raku" de Steven Branfman et la sortie en 2011 de Lark Books "500 Raku" et en avril 2018, deux de ses œuvres de sculpture animalière les plus récentes ont été incluses dans le livre complet de Susan Halls "Animal and Figurative Sculpture".  

 

DÉCLARATION DE L'ARTISTE

Mon dernier travail est le résultat de 2 ans et demi d'isolement et de profonde réflexion sur l'état de notre monde et de nous-mêmes.


Je fais ma maison sur 5 acres à 30 minutes au sud-est d'Ottawa et partage cet endroit miraculeux avec un cercle continu de vie animale.  Des oiseaux aux renards en passant par les ours, ils font tous une apparition ici pour mon plus grand plaisir et le plus grand plaisir de mes caméras de piste.  


Au cours des deux dernières années, j'ai habité cet endroit avec une connexion plus tangible et inébranlable.  Je passe chaque minute possible à l'extérieur dans mon jardin et ma forêt avec mes chevaux, mon chien et les oiseaux qui sont venus répandre leur beauté sur son environnement. Pendant ce temps, j'ai été frappé par les changements que je vois dans lesquels les créatures arrivent ici.  Autant le comportement humain a tout bouleversé sur cette planète, autant l'adaptation est la base de toute vie animale.  Soit apprendre à faire face, soit s'essouffler.  Les saisons tournent autour de nous, nous apportant de nouveaux arrivants et en envoyant d'autres vers des climats plus agréables.  


Les choses changent. Nous continuons à décimer les habitats.  Les orages sont plus violents. Des saisons plus imprévisibles, une vie plus ténue.  Pour les gens, nous devons faire face à la souffrance des autres si nous sommes suffisamment empathiques pour prêter attention à plus que nous-mêmes.  
Comme les choses dans la nature se présentent dans des rythmes circulaires, le cercle est une pierre de touche récurrente dans ces sculptures. Nous surveillons les planètes en orbite dans leurs révolutions et rotations imparfaites. Nous regardons les saisons démontrer l'abandon et la renaissance.  Considérez le beau travail d'un nid d'oiseau.  L'acquisition et la perte de fourrure et de graisse protectrices chez les mammifères, les anneaux dans la croissance d'un arbre, le logement complexe des guêpes et des abeilles. Le voyage incessant de tout ce que nous savons de la vie à la mort à la vie. De l'amour à la perte pour aimer à nouveau. Ma déception est que nous semblons, en tant qu'espèce, continuer à commettre les mêmes erreurs à travers l'histoire après les avoir apprises.  


C'est un spectacle plus personnel pour moi que je n'ai jamais fait.  Les chiffres sont représentatifs de mon amour pour toutes les choses dans le domaine animal et de mon espoir d'épanouir les relations humaines et de plonger en nous-mêmes pour réfléchir et faire attention.  Pourtant, ils sont également destinés à évoquer la tristesse de tout ce que nous avons perdu pendant une pandémie, une fracture croissante des idéaux politiques et un environnement en crise.  


Mon souhait est aussi qu'il transmette un sentiment d'espoir.  De maison, de connexion et de soins à ceux qui ont besoin de nous.  

SITE WEB :  colettebeardall.com

INSTAGRAM : ColetteBeardall_stuffonfire